Quelques vidéos de magie en vrac

, par  John Livingston

La prestidigitation est sans aucun doute ma plus ancienne passion. Je suis tombé dedans tout petit. Je suis tout particulièrement adepte de magie rapprochée (close-up) et de cartomagie (la magie avec des cartes).

Dans mon enfance, je ne ratais jamais les émissions télé du type « Attention Magie ». Certains numéros que j’y ai vu m’ont marqué, et je m’en souviens encore 30 ans plus tard ! J’ai même eu la chance de voir bien plus tard certain⋅es des magicien⋅nes ou numéros découverts dans cette émission.

Je vais profiter de ce blog pour écrire de temps en temps de courts articles regroupant quelques vidéos de magie qui me plaisent bien. Je me permettrais également d’ajouter quelques commentaires sur « pourquoi » je les trouvent intéressantes. Alors attention, si vous ne voulez pas vous divulgâcher leur contenu, regardez les avant de lire ce qui est écrit en dessous !

 Markobi - FISM 2022

Je commence par une vidéo d’un magicien que je ne connaissais pas avant. Markobi, un français, qui a remporté le premier prix en catégorie close-up lors de la FISM 2022.

La FISM, c’est le « championnat du monde de magie ». Compétition mondiale qui vise à récompenser les meilleurs de leurs catégories.

Ce que j’adore dans ce numéro, c’est le style très bordélique. C’est clairement inspiré de Lennart Green (voir la vidéo suivante). Il y a plusieurs « écoles » en magie. Certain⋅es vont essayer de se faire passer pour des personnes très adroites, et chercher à avoir une certaine esthétique dans la construction de leurs routines, frôlant la jongle. D’autres vont, au contraire, tout faire pour masquer leur agilité. La magie semble venir d’ailleurs, on ne sait pas d’où. Personnellement j’ai toujours préféré cette approche.

Et comme il s’agit ici d’un championnat, Markobi y a glissé des petites piques. Du genre « ça c’est pour les points », en effectuant un mouvement technique clairement visible. Le style dénote du reste, mais l’effet comique est bien présent.

 Lennart Green - passage TV de 1997 + TED talk

Ici une vidéo assez ancienne de Lennart Green. L’un des magicien qui m’a énormément influencé. J’ai eu la chance de le croiser lors d’une convention, vraiment une personne incroyable.

On commence par une courte vidéo pour montrer de quoi il est capable :

Et si vous avez le temps, voici un acte complet de 30 minutes :

On retrouve ici le style « bordélique » que j’évoquais en parlant des influences de Markobi. Et ce qui est génial, c’est qu’il commence même par le dire « j’utilise un style négligé pour masquer mon habilité ».

Il a créé et publié plusieurs techniques originales qui n’ont rien à voir avec ce qu’on pouvait trouver avant. C’est tout un style qu’il a inventé.

Il est capable de passer 30 minutes à triturer le jeu dans tous les sens, le faire tomber, le ramasser... Et à la fin, il fini par le faire revenir dans l’ordre d’un jeu neuf, les yeux bandés ! Dans la vidéo ci-dessus, il ne trouve « que » les 13 carreaux, mais je l’ai vu lors d’une convention organisée par la FFAP (la Fédération Française des Artistes Prestidigitateurs), et c’est bien le jeu entier qu’il a fini par classer.
C’était devant un parterre de magicien⋅nes, et ça a fini par une standing ovation. David Williamson (dont je parlerais certainement dans un autre article) l’a rejoint sur scène à un moment. Un moment inoubliable.

 Léa Kyle - passage TV chez Penn & Teller

On sors un peu du close-up, pour une vidéo de « quick change ». Catégorie de la magie qui consiste à changer de vêtements très rapidement.

En général, je ne suis pas grand fan de quick change. Je trouve les numéros extrêmement répétitifs. Mais là, il y a plusieurs innovations. Là où en général il y a un seul truc répété à l’infini, on trouve ici plusieurs techniques originales (du moins me semble-t-il). Et sans trop en dire, ça va même « à l’envers » par rapport aux numéros classiques. Celles et ceux qui savent comment ça marche comprendrons de quoi je parles.

Le moment où la robe verte devient rouge « à vue » est magnifique.

  Michael Vincent - magic show

On continue avec Michael Vincent.

Note : la vidéo ne peut pas être intégrée sur un site web, si vous avez du mal à l’ouvrir, aller directement sur la page youtube.

Alors là, on change de style. Michael Vincent a un style très classique, très « ancienne école ». C’est un excellent technicien, et bon pédagogue.

  Arthur Chavaudret - chink aero et little pieces

Deux routines d’Arthur Chavaudret, l’un des magicien⋅nes les plus talentueux que je connaisse.

J’ai eu l’occasion de pas mal le côtoyer à une époque. Il est capable de passer des heures à enchaîner les routines, et même en ayant une certaine culture, il arrive sans cesse à nous étonner. Il est capable de poser son tapis de carte par terre dans un bar, et attirer des dizaines de curieux⋅ses autour de lui.
Son style est pure, ses gestes d’une esthétique rare. Il est capable de s’adapter à n’importe quel environnement, et peux même travailler entouré de personnes.

 Zoe Lafleur - passage TV chez Penn & Teller

Pour continuer cette sélection, une jeune magicien qui devrait avoir un bel avenir.

Malgré son jeune âge, son numéro est déjà très bien construit. Et elle n’a pas les défauts qu’on peut trouver chez beaucoup de magicien⋅nes de son âge : elle est stable sur ses jambes (elle ne se balance pas en permanence), ses paroles sont posées et claires. Hâte de voir ses prochains numéros !

 Boris Wild - impossible card trick

Et pour finir, le passage de Boris Wild chez Penn & Teller, très remarqué dans la communauté des magicien⋅nes.
Petite mises en contexte : « Penn & Teller fool us » est une émission dont le principe est de tromper les deux hôtes, Penn & Teller. Ceux-ci essaie de comprendre le tour, et s’ils n’y arrivent pas, le⋅a magicien⋅ne gagne un trophée. Cette routine est construire spécialement pour l’émission, et cela explique le petit jeu avec les voix enregistrées qu’on entend.

On a ici un effet classique : « any card at any number ». Une carte choisie se retrouve à la position choisie. Mais... Quand je dis classique, je devrais plutôt dire : un effet que beaucoup essayent de produire depuis longtemps, de manière plus ou moins réussie. Et jusqu’à présent, il n’y avait pas vraiment de version convaincante. Cela requiert souvent des techniques alambiquées, qui cassent complètement le coté magique. Ici, au contraire, on a une construction très propre. Et la routine est réalisée de sorte à surprendre les publics de magicien⋅nes, en cassant au fur et à mesure les hypothèses que l’ont pourrait avoir. Très beau numéro.